Lipofilling / injection de graisse

Lipofilling / injection de graisse


La technique d’injection de graisse autologue (injection de sa propre graisse) va révolutionner le monde des injectables et des produits de comblements.

Elle permet de redonner du volume aux zones creusées ou aplaties du corps ou du visage. C’est une véritable autogreffe.

Il est en effet beaucoup plus naturel de se faire injecter sa propre graisse qu'un produit synthétique. Le gros avantage de la graisse est sa durabilité dans le temps mais également sa capacité à modifier l'élasticité de la peau et sa consistance. Une véritable nouvelle jeunesse cutanée.

Il existe dans la graisse des facteurs de croissance et des cellules souches qui sont responsables du "renouveau cutané". Savez-vous qu’il y a 500 fois plus de cellules souches dans la graisse que dans la moelle osseuse ? Savez-vous que l’on fabrique déjà de l’os à partir des cellules souches de la graisse pour réparer les pertes d’os ? L’avantage est qu’il n’y a pas de rejet.

Le visage est l'indication phare de cette technique (comblement d'une ride, d'un cerne, d'un défect cutané, amélioration de l'acnée, ....), En pratique, l'injection de graisse au niveau du visage peut se faire au cabinet privé. La graisse est de préférence prélevée au niveau de la face interne des genoux ou autour de l’ombilic (la graisse est de meilleure qualité).

Si on injecte en général une seringue de 1ml d'acide hyaluronique, nous pouvons disposer jusqu'à 20 ou 30 x plus de quantité de tissus adipeux que ce que l'on injectera, en fonction de la demande de la patiente, sur les différentes zones du visage. Le tissus graisseux sera préalablement centrifugé pour laver les impuretés et extraire l'huile.

Avant l'intervention

  • Deux consultation préalables chez le Docteur Denoël.
  • Arrêter les médicaments qui liquéfient le sang 15 jours avant l’intervention.
  • Arrêt stricte du tabac 2 mois avant et 1 mois après le lipofilling afin d’optimiser le résultat et réduire le risque de nécrose et d’infection.

L'intervention

  • Anesthésie Locale;
  • Utilisation de fines canules de 07mm à 1,5mm de diamètre;
  • Prélèvement de la graisse dans le genou ou le ventre;
  • Centrifugation de la graisse durant 1 à 3 minutes;
  • Transfert de la bonne graisse dans des petites seringues de 1 ml;
  • Réinjection dans le visage via des petits trou de 1mm (trous d’aiguilles). Les petits trous sont préalablement endormis avec de l’anesthésie locale;
  • Durée : 1h.

Après l'intervention

  • Ecchymoses et gonflements qui peuvent durer de 3 à 21 jours. Les gonflements sont souvent asymétriques et ne permettent pas d’évaluer le résultat avant 6 semaines;
  • Résorption d’environ 30% du tissus injecté. Le reste du volume reste définitivement (sauf si amaigrissement important);
  • Retour à son domicile 1h après l’intervention;
  • 1, 2 ou 3 séances sont possibles (6 mois entre 2 séances), en fonction du souhait des patients. Il ne faut pas trop injecter d’un coup (en une séance) afin d’éviter les nécroses de la graisse et la formation de boules dures (calcifications, stéatonécrose, kystes huileux).

Les risques

  • Asymétrie du résultat souvent lié à une résorption asymétrique de la graisse ou une asymétrie pré-opératoire du visage (correction lors d’une seconde séance);
  • Boules dures sous la peau;
  • Infection;
  • Hématomes;
  • Nécrose de la peau (complication très très rare, liée à un petit embole de graisse qui bouche un vaisseau);
  • Perte d’une partie de la vision ou cécité (cette complication est rarissime et est décrite dans la littérature scientifique. Malgré une technique chirurgicale réalisée de façon parfaite, un petit fragment de graisse peut pénétrer dans un micro-vaisseau et boucher une artériole proche de la rétine).