Augmentation mammaire avec de la graisse

Augmentation mammaire avec de la graisse


Le lipofilling mammaire permet d’augmenter le volume des seins de façon naturelle et sans la mise en place d’un corps étranger (la prothèse).

Ce procédé ne permet pas une augmentation importante du volume des seins. En générale, cette technique permet une augmentation de ½ à 1 taille de bonnet. Il n’est pas conseillé d’injecter trop de graisse en une fois de façon à minimiser les risques de nécrose de la graisse (formation de boules dures, de calcifications ou de kystes huileux). La graisse se résorbe d’environ 30%. L’augmentation est définitive. Evidemment, l’amaigrissement peut influencer le volume des seins. Il est cependant possible de réaliser plusieurs interventions afin d’obtenir une poitrine plus volumineuse. Les séances seront espacées de 6 mois.

1. Indication

  • Augmentation mammaire modérée;
  • Pour parfaire le résultat d’une augmentation mammaire (surtout chez les patientes minces);
  • Corriger une asymétrie mammaire.

2. Réglementation

La Belgique ne possède pas de réglementation précise concernant les injections de graisse. C’est pour cette raison que le Docteur DENOEL qui a travaillé en France utilise le protocole Français qui lui, est très rigoureux.

  • La technique de lipofilling n’est utilisée que sous certaines conditions afin de minimiser le risque de coïncidence avec le cancer du sein;
  • Contre-indication chez les patientes ayant des antécédents personnels ou familiaux de cancer du sein;
  • Echographie et mammographie afin de confirmer la normalité du tissus mammaire (ACR1 ou ACR2);
  • Réaliser un bilan radiologique de référence 1 an après l’injection de graisse chez le même radiologue et d’être suivie par un médecin sénologue.

3. Avant l'intervention

  • Deux consultations préopératoires chez le Docteur DENOEL;
  • Examen radiologique;
  • Voir l’anesthésiste;
  • Prescription d’un soutien-gorge compressif à garder 6 semaines de façon à minimiser les mouvements des seins (pour faciliter la prise de greffe des cellules graisseuses);
  • Ne pas fumer 1 mois avant et 1 mois après l’opération pour favoriser la prise de greffe;
  • Ne pas prendre de médicaments qui liquéfient le sang 15 jours avant l’opération;
  • Arrêter la contraception orale 1 mois avant de façon à diminuer le risque de phlébites (risques thrombo-emboliques);
  • Rester à jeun (ni boire, ni manger, ni fumer) 6h avant l’intervention

4. Technique

  • Anesthésie générale, patiente couchée sur le dos;
  • La graisse est prélevée chez la patiente dans une zone discrète du corps présentant un excès de cellules graisseuses (culotte de cheval, ventre, poignées d’amour…). La graisse est aspirée avec des micro-canules (par lipoaspiration);
  • La graisse est ensuite centrifugée afin de ne garder que la « bonne fraction ». Parfois, une simple décantation est réalisée;
  • La bonne graisse est réinjectée dans les seins par des mini-incisions de 2 mm situées au niveau des sillons sous-mammaires;
  • Durée opératoire : 1h30 à 2h.

5. Après l'intervention

  • Salle de réveil durant 1h
  • Hospitalisation de jour (départ vers 18h)
  • Présences d’œdème (gonflement) des seins et d’ecchymoses (bleus) au niveau des seins et des zones de prélèvements (ventre, hanches…)
  • Il y a souvent des écoulements de sang dilué avec de l’eau au niveau des petites cicatrices des zones de prélèvement de la graisse. Cela dure en général 24h.
  • Disparition des ecchymoses après 2 à 3 semaines. Les gonflements disparaissent après 1 à 3 mois.
  • Douleurs modérées soulagées par des antidouleurs simples (dafalgan).
  • Résultat final : après 4 à 6 mois.
  • Il est recommandé de ne pas tomber enceinte et d’éviter les variations de poids durant l’année qui suit l’opération afin de ne pas endommager le résultat esthétique.
  • La cicatrisation reste un phénomène aléatoire dont la qualité ne peut être garantie. Le Dr DENOEL est qualifié et spécifiquement formé à ce type d’intervention. Il utilisera les meilleures techniques chirurgicales et technologies pour vous permettre d’optimiser le résultat cicatriciel mais ceci ne supprimera pas cet aspect aléatoire de l’intervention ni le résultat qui peut être très variable d’une patiente à l’autre.

Page réalisée d'après les fiches d'information de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique
Page created according to the information sheets of the authority of the French Society of Plastic Reconstructive and Aesthetic surgery (Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique - SOFCPRE)