Microlift et Lifting

La philosophie du microlift


But : "Une subtilité esthétique au niveau du résultat".

La chirurgie ne transforme pas votre visage, elle le rajeunit. La structure de vos traits reste la même. 

Quand il existe un petit excès de peau (bajoues débutantes, petite paresse débutante de la peau du cou), l'injection d'acide hyaluronique ou de graisse (pour combler et remplir le visage) trouve ses limites. En effet, on ajoute du volume au niveau d'une zone qui n'est plus à sa place.  La force de gravité a fait se déplacer les tissus moux de la peau (ex: bajoues). Cet excès de volume "mal placé" va encore migrer plus bas pour donner dans les mois qui suivent un aspect inesthétique au visage.

Le but du Microlift est de replacer les volumes à leurs places et  d'enlever l'excès de peau. Aucune tension ne doit s'exercer sur la peau de façon obtenir une cicatrice imperceptible.

En pleine vie active,  les patients ne veulent pas d'une chirurgie lourde. L'activité de la vie de tous les jours est incompatible avec une éviction sociale longue. Quand l'injection répétée de produits de comblement atteint ses limites, un geste "mini-invasif" permet un résultat incontestablement plus efficace. 

 Le petit coup de fraicheur qui donne bonne mine. Le microlift est une solution idéale, sécurisante car les décollements sont légers. Très peu de d'ecchymoses et après 10 jours on reprend son activité professionnelle. La cicatrice est courte et anecdotique. Le résultat naturel sans que l'on puisse percevoir qu'un geste chirurgical a été réalisé. 

Une première consultation permettra de vous renseigner. Le Dr Denoël réalisera un bilan de vos besoins ("bilan visage"). Une analyse de votre visage vous montrera la stratégie de traitement la plus adéquate. Zone par zone.

Une première consultation est synonyme d'information et de réflexion. Aucune décision ne doit se prendre lors de cette consultation. Les patients doivent réfléchir afin d'évaluer ce qui lui convient le mieux.

Les meilleures indications

Les patientes jeunes (40-55 ans) avec une paresse au niveau des bajoues et un cou relâché. Le facteur déclenchant d'une consultation est le "miroir du coiffeur" avec la tête inclinée vers l'avant. En effet, les bajoues sont accentuées suite à un effet de pesanteur.

Le microlift est également réalisé chez les patientes moins jeunes (60-70-80 ans...) qui ne désirent pas un trop grand changement. Ces patients veulent garder leur personnalité.

Quel résultat pouvez vous espérer d'un lifting ?


Chaque patient présente une peau différente. La peau, c'est du cuir.

Il y a du "cuir épais" qui se relâche lentement mais qui ne permet pas de pouvoir enlever beaucoup de peau. Une lipoaspiration est souvent réaliée avec une résection/traction des tissus profonds pour tendre la peau.

A l'inverse, il y a le "cuir fin". Ce dernier peut être réséqué en grande quantité. Cependant, la surface restante se relâche beaucoup plus. Certains patients considèrent que "tout est revenu". Ceci est faux car ce qui est enlevé est enlevé. Par ailleurs, le léger relâchement (plus fréquent au niveau du cou qui est une zone de très grande mobilité dans tous les plans de l'espace) peut bénéficier d'une résection complémentaire "à minima" dans les années qui suivent. Ce petit coup de fraicheur supplémentaire est très efficace car la peau résiduelle a atteint sa limite de distension. 

Avant l’intervention

  • Deux consultations pré-opératoires
  • Délais de réflexion de 15 jours
  • Prise de sang pour les tests de coagulation
  • Photographies pré-opératoires
  • Arrêt de l’aspirine, des anticoagulants et des anti inflammatoires 15 jours avant l’opération
  • Signature du devis et du consentement éclairé (obligations légales)
  • L’anesthésiste vous téléphone quelques jours avant pour revoir votre dossier
  • Arrêt du tabac au minimum 15 jours avant l’opération

Pendant l'hospitalisation

  • Arrivée au Centre Médical Mosan 45 minutes avant la chirurgie
  • Prise du Clozan (relaxant, comme le Xanax)
  • Dessins pré-opératoires sur le visage (pas mettre de crème de jour car c’est gras et les dessins ne se marquent pas)
  • L’infirmière vient vous préparer pour vous amener au bloc opératoire (blouse de bloc, cathéter dans la veine)
  • L’anesthésiste vous injecte un relaxant plus puissant pour vous faire oublier les inconforts (sédation, comme une gastroscopie ou une colonoscopie)
  • Le temps opératoire varie de 1h30 à 3h en fonction des actes associés (lipoaspiration, paupières,….)
  • Pas de drain (utilisation de la colle ARTISS* de chez Baxter, FDA approval. Alternative: colle autologue de type PRP)
  • A la fin de l’intervention, vous pouvez directement retourner dans votre chambre en marchant (avec l’aide de l’infirmière)
  • Retour à domicile dans l'après-midi avec un pansement à garder 3 jours afin d'éviter le contact des cicatrices avec les objets qui sont entourés de bactéries (GSM, oreiller,....)

Apres l’intervention

  • J1. Contrôle médical chez le Dr DENOEL le lendemain de l'intervention. Changement de pansement.
  • J3. Enlèvement de tous les pansements. Désinfection. Lavage des cheveux.
  • J5. Enlèvement des fils des paupières (si réalisé).
  • J10-J15. Enlèvement des fils autour des oreilles et dans les cheveux.

Technique chirurgicale

  • Anesthésie locale (avec sédation). 
  • Mise en place de draps stériles autour de la tête
  • Mise en place d’un petit tuyau dans la narine pour l’oxygène (inconfortable lors de la mise en place mais cela dure quelques secondes, le temps du passage dans le nez)
  • L’anesthésiste augment la dose de tranquillisant, le temps de l’anesthésie locale de la zone à opérer (cela prend quelques minutes)
  • L’intervention se déroule calmement avec une musique de fond. Vous choisissez si vous voulez plus ou moins être endormie, somnolente ou très éveillée. Il n’y a pas d’inconfort. Certaines patientes aiment parler durant leur opération, d’autres préfèrent ne rien se souvenir de l’acte. L’anesthésiste s’adapte à vos souhaits pour la profondeur de l’anesthésie.
  • A la fin de la chirurgie, on entoure le visage d’une bande velpo pour faire tenir les compressent.

Les prix HTVA (21%)

A partir de 3900€ (tout compris). Le tarif peut varier de 2500€ (second microlift à minima) jusqu'à 5800€ (Lift complet avec les paupières,le lift temporal et la lipoaspiration du cou).

La TVA est de 21% depuis le 1 janvier 2016.

Comment reagissent les patientes apres l’operation ?

  1. Directement après l'opération, la patiente espère pouvoir rapidement reprendre sa vie sociale. Le microlift simple (sans les paupières) ne provoque en général aucun hématome (seulement une rougeur modérée des joues). Les 2 premierrs jours sont les plus contrariants car le pansement est volumineux mais indispensable.Après 7 à 10 jours, il reste un léger gonflement des pommettes que la patiente espère vite voir partir car elle se trouve "un peu trop transformée" et a peur que cela se voit trop....

  2. Après 6 à 12 semaines, la patiente a parfois l'impression que "tout retombe". Cette impression est provoquée par le dégonflement des pommettes (oedème indirect lié au décollement des joues). Les patientes minces chez qui le dégonflement "transforme" plus le visage, estiment "finalement" que c'était mieux" avec les pommettes et les joues un peu plus gonflées. Il existe une solution simple qui consiste à redonner du volume aux pommettes en injectant de la graisse prélevée au niveau de la face interne des genoux (petite anesthésie locale qui dure 45 minutes). Cette injection peut se faire 6 à 12 mois après le lift (500€ +TVA). On peut également gonfler les joues, les tempes, le dos des mains, les lèvres,...).

  3. Le microlift permet d'enlever de la peau sans déformer les zones fonctionnelles (bouche, paupières). Cela permet de retrouver une vie sociale rapide avec un bonne mine (pas comme "Sheila"). Une traction trop importante des tissus déforme le visage, allonge la convalescence et change les traits et la personnalité des patientes. Le Docteur DENOEL ne désire pas utiliser cette technique agressive qui est une technique qui est surtout utilisée aux USA (profil de patientes différent).

Le nano-lift apres le microlift: encore plus leger...

Lors d'un Microlift, "ce qui est enlevé est enlevé et ne reviendra pas" MAIS la peau qui reste se relache toujours avec le temps. Le relachement est lent ou moins lent. La pré-ménopause ou la ménopause avec la tempête hormonale qui l'accompagne est parfois contrariante. Beaucoup de patientes, plutôt que de recourir à des injections multiples (acide hyaluronique) préfèrent souvent une retouche au niveau de la peau (on enlève 1 ou 2 cm de peau). Cette retouche (comme pour un ourlet de vêtement) prend 1h, ne nécessite pas de décollement et n'entraine pas d'éviction sociale (1ou 2 jours).  Nous appelons cette technique, non plus le micro-lift, mais le "nano-lift". C'est une simple anesthésie locale (comme chez le dentiste). Cette traction de la peau est un excellent complément au microlift. 

Quand réaliser ce nano-lift ? Un an minimum après un microlift.

Prix ? Après 1an : 900 euros HTVA, après 2 ans : 1600 euros HTVA, après 3 ans : 2500 euros HTVA